À quel âge apprend-on à lire l’heure à l’école maternelle ?

1 mars 2013

Les petits écoliers en herbe sont souvent très impatients d’avoir eux aussi une montre, comme leurs parents. Mais avant de l’arborer fièrement au poignet, ils doivent bien sûr apprendre à lire l’heure… Cet apprentissage, complexe, est abordé à l’école vers 7 ans, même si certains enfants sont demandeurs dès l’école maternelle.

Temps et heure : développement cognitif des enfants.
Des études scientifiques ont démontrées que c’est entre 3 et 4 ans que les enfants commencent à acquérir leurs premières notions d’espace, de temps et de quantité. A cet âge, ils débutent aussi l’usage du comptage.

Entre 4 et 5 ans, ils commencent à percevoir leur propre niveau de performance. Ils commencent aussi à savoir classer des éléments, et à donner un sens à la notion de séries (jours, mois, etc…).

Entre 5 et 6 ans, ces notions se complexifient et les enfants commencent à comprendre des notions plus générales d’appartenance à un ensemble, une série, une famille.

Entre 7 et 11 ans, ils entrent dans le monde des opérations concrètes, et commencent à se familiariser avec la logique des nombres.

Enfin, il faut aussi savoir que selon P. Fraisse « l’enfant a des intuitions de la durée, celle-ci se révélant à lui sous la forme primitive d’un intervalle qui contrarie l’accomplissement de ses désirs. »La distinction entre « horizon temporel » et « notion de temps » est de cet égard féconde, l’enfant pouvant « avoir un horizon temporel, des sentiments de temps, apprécier la durée » avant « d’être capable de constructions opératoires« .

Progressivité de l’apprentissage de la lecture de l’heure
Lorsque les enfants atteignent l’âge de 7 ans, l’objectif est de leurs avoir appris à repérer heure et demi heure.

Comme ils ont aussi appris à connaître tous les nombres jusqu’à 60, un travail sur la notion des minutes pourra donc commencer à être opéré dès cet âge.

Enfin, c’est vers 8 ans que les enfants devront connaître la relation entre heure et minute (1 heure c’est 60 minutes).

Initiation au temps à l’école maternelle.
En rapport avec les capacités cognitives des enfants de maternelle, il est demandé aux enseignants de s’attacher tout d’abord à permettre aux enfants (de 3 à 4 ans) de savoir distinguer les différents moments de la journée.
Il s’agit à ce stade, que l’enfant comprenne et maîtrise la succession des évènements de sa journée.

Pour les enfants un peu plus âgés (de 5 à 6 ans), l’objectif des enseignants porte sur la notion de durée, de façon à ce que les enfants puisse bien l’appréhender. En effet, c’est ce qui va leur ouvrir la voie vers les premiers rudiments de l’apprentissage de la lecture de l’heure, généralement à partir de 7 ans.

Pour atteindre ces objectifs cruciaux, l’ingéniosité des enseignants est souvent mise à grande contribution et nombre d’entre eux publient sur internet le fruit de leurs expériences, sous les formes de petites bandes dessinées, de comptines, et autres jeux de construction de pendules, tous plus ingénieux et attractifs les uns que les autres.

Une montre pour l’école maternelle ?
Depuis le début des années 2000, et suite à une coopération entreprise/université, une nouvelle montre a vu le jour : la montre de maternelle qui répond à de nombreuses attentes des enseignants des classes maternelles.

En effet, cette montre éducative, s’appuyant sur un principe très intuitif de combinaisons de pictogrammes, correspond à la plupart des critères attendus d’un outil pédagogique.

Dans un premier temps, une série de pictogrammes temporels aide l’enfant à assimiler et à mémoriser intuitivement les différents moments clés d’une journée : matin, matinée, midi, après-midi, soirée et nuit.

Dans un second temps, une autre série de pictogrammes représente les activités clés de la journée type d’un enfant : se lever, faire sa toilette, déjeuner, aller à l’école, entrer en classe, etc…

Grâce à la simplicité des pictogrammes sélectionnés, les enfants assimilent très rapidement le sens de ces différents symboles. L’étape suivante consiste ensuite à leur faire percevoir le sens de la combinaison de deux symboles.

Voici un exemple :
– le soleil (midi) et une assiette : le repas de midi
– le soleil mixé avec la lune (soirée) et une assiette : le repas du soir

Après avoir été longuement testée et fait l’objet de plusieurs thèses de doctorat, la montre éducative à pictogrammes est entrée dans les écoles maternelles.

Elle est certainement encore perfectible, et les enseignants, comme les familles contribuent chaque jour par leurs remarques et leurs suggestions à améliorer sa pertinence et son utilité.

Vous avez des réactions sur cet article : avis, expérience, remarque ou proposition ? N’hésitez à vous inscrire pour pouvoir déposer votre commentaire.

Références :
P. FRAISSE. Psychologie du temps Paris, PUF, 1967, p. 297, Le développement de la localisation dans le temps chez des enfants de 5 à 9 ans de milieux socio-économiques différents
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1998_num_98_2_28592 La construction de l’horizon temporel chez l’enfant
http://temporalistes.socioroom.org/spip.php?page=archive&id_article=122
L’âge dit préscolaire, de 3 à 6 ans
http://www.parentissage.be/age_prescolaire.php
Le développement de l’enfant
http://eduscol.education.fr/cid48426/le-developpement-de-l-enfant.html
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/ecole/15/2/Tableaux_synoptiques_developpement_enfant_210152.pdf
http://magicmaths.pagesperso-orange.fr/pages/jeux_mat/textes/Heure_ecoles.pdf
http://www.frenchentree.com/fe-education/DisplayArticle.asp?ID=71