Recherches académiques et perception du temps en maternelle

Depuis le 5 février 2013, un programme de recherches académiques incluant universités et écoles maternelles a été élaboré.

Coffret pédagogique

Une première classe de moyenne section d’école maternelle a été dotée, juste avant les « vacances d’hiver », d’un coffret pédagogique Pam Tim par enfant. Située dans la ville de Béziers, elle relève de l’académie de Montpellier.

Au fur et à mesure que d’autres écoles maternelles auront été sélectionnées et que de premiers résultats intermédiaires seront connus, il en sera présenté une synthèse sur cette page.

Ce partenariat doit s’élargir vers une étude plus approfondie et à long terme (2 à 3 ans) portant sur la meilleure méthodologie pédagogique à mettre en place auprès des enfants de moyenne et grande section pour la découverte de ce nouvel outil pédagogique qu’est la montre à pictogrammes.


BESOINS ET ENJEUX POUR LA RECHERCHE UNIVERSITAIRE

A ce jour, il n’existe pas d’autre outil pédagogique permettant de compléter et d’enrichir l’initiation au temps dispensé à l’école maternelle.

Or, comme déjà démontré dans la thèse réalisé en 2003 sous la direction du Professeur TESTU, chronobiologiste, dirigeant le laboratoire de psychologie expérimentale de l’université de Tours (37), l’usage de la montre à pictogrammes permet aux enfants de classes maternelles en ayant bénéficié de gagner une année scolaire[1] dans la bonne maîtrise des temps forts de leur journée.

De plus, l’usage original des pictogrammes présents sur l’écran de cette nouvelle montre ouvre la voie au fait qu’une invention destinée à la base aux enfants des classes maternelles puisse aussi être profitable à des enfants souffrants de handicaps spécifiques[2].

Les axes de réflexions scientifiques susceptibles d’intéresser la recherche universitaire sont de plusieurs  ordres :

  • développer une méthodologie pédagogique éducative d’initiation au temps s’appuyant sur ce nouvel outil pédagogique qu’est la montre à pictogrammes, y compris par la transposition d’éléments contenus dans le coffret pédagogique (jeux de cartes memory…) au travers des nouveaux outils disponibles : tablettes PC, iPad…
  • suivre les conséquences de la méthode appliquée sur l’apprentissage futur de l’heure analogique en CP sur des populations ayant ou non bénéficié de cet enseignement
  • détecter d’éventuels comportements adaptatifs décalés à des fins de diagnostics précoces de besoins de soutiens scolaires adaptés
  • rechercher si le conceptest transposable au secteur de l’autisme

Dans le cadre de ces recherches, des coopérations internationales pourront être mises en œuvre, comme par exemple avec une université d’Afrique du Nord (Algérie), ou bien aussi avec des universités d’Europe du Nord et d’Amérique du Nord pour ce qui concerne le thème de recherche spécifique suivant :

  • impact de l’apport des pictogrammes temporels sur la meilleure perception des cycles circadiens pour les enfants de maternelle vivant au-delà du cercle polaire arctique
    • Norvège (Tromso : 62 000 ha)
    • Suède (Lulea : 73 000 ha)
    • Finlande (Rovaniemi : 58 000 ha)
    • Russie (Mourmansk : 306 000 ha)

[1] Localisation et repérage temporel des moments forts de la journée du jeune enfant.
Effets de l’adjonction d’indications visuelles des « temps forts » données par la montre Pam Tim.
Laboratoire de psychologie expérimentale de l’université de Tours – France
Décembre 2003 – Baptiste Janvier/Professeur François Testu.
http://baptiste.janvier.free.fr/these/these1.pdf

[2] Lecture de l’heure et incapacités intellectuelles : Cahier des Charges d’un cadran évolutif
(spécifiquement la montre à pictogrammes en pages 231 & 299).
Faculté des sciences de l’éducation de l’université de Montréal – Canada
Novembre 2010 – Paul Robichaud/Professeur Jacques Langevin
– https://papyrus.bib.umontreal.ca/jspui/bitstream/1866/4744/2/Robichaud_Paul_2010_these.pdf